Durée:
5 jours et 5 nuits
Format:
Séjour semaine
Groupe:
5 - 8 personnes
Localisation:
Niveau technique
2/5

Oiseaux de montagne

595,00 

Le Briançonnais, territoire aux multiples facettes, émerveille le naturaliste par la grande diversité de ses milieux naturels, hauts sommets, alpages verdoyants, forêts de mélèze, torrents et rivières mais aussi par la singularité de ses paysages alpins.
Ce séjour ne se limite pas à la simple observation et identification des oiseaux alpins, mais ce sera également l’occasion d’aller plus loin en allant à la rencontre des acteurs du Parc National, de la réserve naturelle régionale des Partias et de participer aux protocoles des relevés de terrain « Vigie-Nature » mis en place par le Muséum National d’Histoire Naturelle.
Tous les jours, de retour au gîte, sur un temps partagé, votre guide vous proposera un point sur les espèces observées et entendues, la reprise des critères de détermination. Une belle façon de progresser et de mettre à profit son séjour pour repartir avec de nouvelles compétences ornithos !

Prochain départ :
  • 10 juin 2024
Total: 595
Catégorie : Étiquettes : ,
Réduction:
- 5%

Services compris

Votre hébergement en pension complète (pique-nique le midi) Votre encadrement par un accompagnateur en montagne

Programme

Jour 0 : Accueil et présentation du séjour

Jour 1 : Sur les pentes du Chenaillet

Jour 2 : Gouffre de Gourfouran et Durance

Jour 3 : Réserve Naturelle Régionale des Partias

Jour 4 : Col du Lautaret et diversité des milieux

Jour 5 : L'Alpe de Villard-d'Arène

Tarif spécial

- 5% par personne
Condition
Nombre d'adultes supérieur ou égal à 6
Details:
réduction groupe

Inscription

"Les inscriptions se font en ligne sur le formulaire de pré-inscription. Vous recevrez en retour un courriel reprenant les détails de votre inscription, date du séjour ainsi que les conditions générales de vente."

Déroulement du séjour

Dimanche : Accueil et présentation du séjour autour d’un apéritif à 18h30 à l’auberge.

Lundi : Sur les pentes du Chenaillet

Le massif du Chenaillet est un objet géologique unique en Europe, visité chaque année par de nombreux chercheurs et des milliers d’étudiants. Mais cette très singulière montagne abrite également de nombreux oiseaux remarquables de montagne en particulier sur son versant sud. Ce versant vient s’appuyer sur un non moins remarquable marais où viennent se reproduire de nombreuses espèces en provenance de la vallée du Pô.
Les Bruants fous sont particulièrement actifs dans les nombreux églantiers qui longent le sentier. Quelques Bruants ortolans ainsi que des Pie-grièches écorcheurs se mêlent à eux.
Dans les pins et mélèzes se perchent la Fauvette babillarde et le Merle à plastron. Plus haut dans quelques blocs de gabbros, se perche la Perdrix bartavelle. Le sommet est régulièrement survolé par des Vautours fauves, l’Aigle royal et les pentes sud par le Circaète Jean-le-Blanc.
Dans le marais du Bourget, abonde le Tarier des prés. On entend au petit matin la Caille des blés et parfois le très rare Râle des genêts.
Nuit au gîte
Dénivelés : +650 m./-650m.

Mardi : Le gouffre de Gourfouran et la Durance

Les falaises sont des milieux très accueillants pour moult oiseaux qui trouvent là de nombreux sites de nidification à l'abri d'une prédation terrestre.
Le gouffre de Gourfouran, gouffre de plus de 200 m. de profondeur,  abrite toute une ribambelle d'oiseaux rupicoles : Hirondelle des rochers, Hirondelle de fenêtre, Martinet à ventre blanc et Martinet noir , Choucas des Tours, Crave à bec rouge, Grand corbeau, Tichodrôme échelette.
Sur le sentier aux ambiances provençales, nous surveillerons les Pouillots véloces et Pouillots de Bonelli, le Rossignol philomèle.
L'après-midi, nous irons  flâner le long de la Durance où les Chevaliers guignettes animent les berges, mais aussi le petit Gravelot, les Bergeronnettes grises, printanières et de ruisseaux, le Cincle plongeur, les Hérons cendrés, quelques grands Cormorans. La Durance, dans sa haute vallée, est orientée nord-sud et permet la remontée d'influences méditerranéennes. Son vaste lit laisse de-ci de-là des gravières émergées, des dunes sableuses et procure de nouveau milieux de vie.
Nuit au gîte.
Dénivelés : +300 m./- 300 m.

Mercredi : Réserve Naturelle Régionale des Partias

La Réserve Naturelle Régionale des Partias est un vallon préservé du Briançonnais géré par la LPO. Dans ce vallon sauvage,  Il n'est pas rare en outre de tomber sur une crotte de loup régulièrement de passage. Vous rencontrerez la conservatrice qui vous en présentera les enjeux. Vous visitez les sites d’hivernages des Tétras-lyres et des différentes mesures de préservation de l'espèce mises en œuvre et vous participez à une action de gestion.
Ce faisant, à travers les différents milieux naturels de la réserve, vous observez les espèces rupestres de la réserve : Crave à bec rouge, Chocard à bec jaune, Hirondelle de fenêtre (colonie à 2700 m. d’altitude !), Monticole de roche, Rouge-queue noir. Dans les alpages, vous recherchez notamment les Pipits spioncelle, Alouettes des champs, Traquets motteux, près du lac des Partias, les Chardonnerets élégants, les Linottes mélodieuses et dans les anciennes prairies de fauche, les Traquets des prés.
Nuit au gîte
Dénivelés : +/- 500 m.

Jeudi : Lautaret et l'Alpe de Villard-d'Arène

Après un court transfert au hameau du Casset (commune du Monêtier-Les-Bains), nous remontons le long du torrent de la Guisane (nombreux passereaux) jusqu’au col du Lautaret. Ici nous découvrirons une formation végétale singulière composée d'Aulne vert. C'est un milieu très particulier froid et humide. Dans les hautes herbacées, la mégaphorbiaie, se cachent entre autres, la Fauvette à tête noire, la Fauvette babillarde, la Fauvette des jardins, la Rousserolle verderolle et le Sizerin flammé.
C'est aussi un secteur souvent survolé par le Vautour fauve, l’Aigle royal et où les incursions du Gypaète barbu ne sont pas rares.
Nous monterons dans l'Alpe de Villar-d'Arène par le sentier des crevasses, sentier pittoresque face aux glaciers de la Meije pour rejoindre notre refuge. (Sentier aérien mais sécurisé.).
Nuit au refuge.
Dénivelé : + 150 m.

Vendredi : L'Alpe du Villard et Le Casset

Pour accéder aux lacs d'Arsine, il nous faudra traverser l'alpage à la pelouse rase et aux orthoptères nombreux. Ce sera alors la découverte des Traquets motteux, Rouge-queues noirs, Pipits spioncelles, Chocards à bec jaune, Craves à bec rouge. Enfin, l'Accenteur alpin et le Lagopède alpin sont les hôtes des hautes altitudes où petit à petit la pelouse cède la place aux rochers. Le Parc National mène actuellement des études bioacoustiques sur le lagopède.

L'après-midi, nous rejoindrons le hameau du Casset par une magnifique descente via le vallon du Petit Tabuc. Ce sentier s'appuie sur des pentes sud, chaudes et bien ensoleillées. Aux escarpements rocheux se mêlent les ligneux bas et quelques arbres épars. C'est là que niche le Monticole de roche. Dans le bois plus dense, la Grive draine et la Grive musicienne ainsi que diverses mésanges font entendre leurs chants mélodieux, les pics leur tambourinage et le Cassenoix moucheté son cri rauque.

Dénivelés : +450 m./- 990 m.

Séparation : à la gare SNCF de Briançon en fin de journée du vendredi

Le programme est donné à titre indicatif. Toujours attentif à son environnement et au confort du groupe, pour des raisons de sécurité ou dans l’intérêt général, votre guide reste le seul juge des conditions de progression et se réserve le droit de modifier le programme à tout moment.

Fiche technique

Téléchargez la fiche technique (PDF)

Niveau de difficulté

• La dénivelée positive journalière n’excède pas 750 m.,
• Il n’y a aucune difficulté technique,
• Le temps de marche effectif journalier n’excède pas 06h00.

Quelle que soit votre condition physique, se préparer à votre séjour est un gain de confort pour tous.

Nombre de participants

• Sentona limite ses groupes à 8 personnes. Les milieux naturels montagnards sont des milieux sensibles qu’il convient de respecter. Un petit groupe est moins impactant et profite davantage de l’attention du guide.
• Pour les groupes constitués, des séjours sur mesure vous sont proposés. N’hésitez pas à contacter Sentona.
• Sentona assure le départ de votre séjour à partir de 5 inscrits.

Encadrement

Vous êtes encadrés par un guide titulaire du Brevet d’État d’Alpinisme d’Accompagnateur en Moyenne Montagne et diplômé en sciences naturelles. Il est équipé d’une radio VHF en relation avec le secours en montagne et d’une pharmacie « premiers secours ».

Equipement individuel

Vêtements :
• Couvre-chef (chapeau ou casquette), lunettes de soleil, crème solaire, stick à lèvre
• Sous-vêtements techniques, polaire, veste coupe-vent et déperlante type gore-tex
• Pantalon de randonnée montagne déperlant et short.
• Chaussures à tige haute haute ou basse imperméable.

Astuces : Glissez votre linge dans un sac poubelle plastique, il restera au sec si le sac à dos est mouillé.

Il vaut mieux plusieurs couches qui s’adaptent plus facilement aux situations météorologiques changeantes (chaud/froid et sec/humide) plutôt que des vêtements chauds lourds et encombrants.

Matériel de randonnée

• Sac à dos typé montagne d’environ 35 litres
• Gourde solide avec contenance minimum de 1,5 litre
• Couteau de poche et boîte de pique-nique avec couverts
• Pharmacie personnelle (bobologie)
• Drap-sac (en cas de nuit en refuge)
Pour votre confort, votre sac à dos ne devra pas excéder 8 kg

Hébergement et repas

• Sentona vous choisit un hôtel/gîte/refuge confortable. Les chambres sont collectives. Des chambres individuelles (« single ») sont parfois possibles avec supplément, hors vacances scolaires et dans les limites des capacités d’accueil de la structure.
• Les petits-déjeuners ainsi que les dîners se font à l’hébergement, les repas du midi sont des pique-niques confectionnés par l’hébergeur.

Non compris

• Vos dépenses personnelles (boissons, vivres de courses, souvenirs, …)
• Vos frais d’assurances annulation, rapatriement et personnelle OBLIGATOIRES (si vous n'êtes pas couvert, Sentona propose une assurance pour 4,2 % du prix du séjour).
• Le supplément en chambre individuelle (si disponible et selon hébergement)

Formalités

• Tout participant à un séjour SENTONA doit être titulaire d’une responsabilité civile individuelle. Il est impératif que vous soyez couvert (frais de secours et de rapatriement) en cas d’incident ou d’accident survenant au cours de ce séjour. Il vous appartient de bien vérifier les garanties proposées par votre assureur.
• Vous devez être en possession, tout au long de votre séjour, de documents d’identité (carte d’identité ou passeport en cour de validité), de votre carte vitale et de vos documents d’assurance personnel ou bien ceux fournis par Sentona lors de votre inscription (si vous avez souscrit aux assurances proposées par Sentona).

Panier